En utilisant ce site Web, vous acceptez notre utilisation des cookies. En savoir plus
OK
MENU
CONNEXION
PANIER

Bio

Très peu de groupes survivent pendant quatre décennies. Encore moins nombreux sont ceux qui continuent d'atteindre de nouveaux sommets créatifs, longtemps après avoir atteint le statut de légende. Voïvod n'a jamais été comme les autres groupes: alors même que la scène thrash metal explose au début des années 80, la bande de Jonquière, Québec se démarque, à la fois comme visionnaires uniques et comme fiers subvertisseurs de la norme métallique. Des premiers classiques du prog-thrash comme Killing Technology et Dimension Hatröss aux explorations psychédéliques de The Outer Limits, Voïvod est le porte-drapeau de l'individualité et de la liberté créative depuis près de 40 ans.

 

Toujours en décalage avec les tendances dominantes mais largement respecté comme de vrais non-conformistes, Voïvod a même survécu à la mort prématurée du guitariste et compositeur talismanique Denis “Piggy” D'Amour en 2005. Porté par le soutien de leur immense public mondial, les membres originaux survivants Denis “Snake” Bélanger (voix), Michel “Away” Langevin (batterie) et Jean-Yves “Blacky” Thériault se sont lancés dans un nouveau chapitre stimulant de l'histoire de Voïvod, en sortant le très apprécié Target Earth en 2013, avec le guitariste Daniel “Chewy” Mongrain se révélant être un successeur intelligent et adroit de D'Amour.

 

En 2014, le bassiste Dominic “Rocky” Laroche remplaçait Thériault, et une nouvelle incarnation de ce groupe indestructible a croisé ses rayons compositionnels pour forger encore plus de magie post-thrash psychédélique et époustouflante. Sorti en 2018, The Wake a été presque universellement salué comme le meilleur album de Voïvod depuis l'apogée du groupe à la fin des années 80. L'un des albums les plus réussis du groupe à ce jour, The Wake a enregistré des entrées dans les palmarès en Allemagne (#26), en Suisse (#51), en Belgique (Wallonie) (#94) et aux États-Unis (Nouvel artiste : #8/Global : #148): confirmation que le retour du groupe au sommet de sa forme avait touché une corde sensible chez les fans anciens et nouveaux. Sans surprise, Voïvod a pris la route pour réaffirmer son statut de l'un des groupes live les plus uniques et les plus puissants du métal.

 

“Au début, nous avons tourné pendant près de deux ans, de manière assez intensive, avec des groupes et des formations formidables”, se souvient Chewy. “Nous sommes allés partout dans le monde, en Australie, au Japon et en Europe à plusieurs reprises, et deux fois en Amérique du Nord. C'était super! Nous avons aussi eu quelques invitations surprenantes, comme jouer au Festival de Jazz de Montréal. Nous avons également remporté un prix Juno pour ‘Metal/Hard Music Album’ de 2019. Nous sommes rentrés à la maison fin décembre 2019, puis tout s'est arrêté pour des raisons évidentes.”

 

Isolés dans leurs quartiers pendant ces longs mois de confinement, ils ont tout simplement fait ce qu'ils font le mieux: créer. Le résultat est Synchro Anarchy, le 15e album studio de Voïvod et, comme les fans s'y attendent, une autre éruption sans précédent de lourdeur follement imaginative. Façonnées par les circonstances les plus étranges, les nouvelles chansons sont nées d'une intense période de collaboration.

 

"C'était un défi, car nous ne pouvions pas vraiment jouer ensemble, mais nous avons tous accueilli les circonstances comme un nouvel élément créatif", explique Chewy. “Beaucoup de démos et de fichiers ont été partagés et tout a fonctionné au point où cela sonnait vraiment comme si nous jouions tous les quatre dans la même pièce. Nous pourrions nous réunir et essayer les idées juste avant le processus d'enregistrement pour faire tous les petits ajustements. Au final, c'était presque comme une course contre la montre. C'était assez intense, mais nous avons relevé le défi!”

 

Malgré les pressions de travailler au milieu d'une pandémie mondiale, Synchro Anarchy sonne comme le travail d'artistes vraiment libérés. Suivre le sommet de la carrière de The Wake allait toujours être difficile, mais les Canadiens ont brisé le suivi hors du parc, offrant l'une des expressions les plus idiosyncratiques et aventureuses de leur son unique à ce jour. Les fans, anciens et nouveaux, peuvent s'attendre à quelque chose de vraiment époustouflant cette fois-ci.

 

"Je pense que c'est du pur Voïvod!" dit Chewy. “Je pense que c'est un disque sombre avec des éclairs de lumière. C'est élaboré et profond. Il y a de la complexité. Il y a de nouvelles explorations à plusieurs niveaux. Bien sûr, il existe de nombreuses références à l'espace, à l'avancée de la technologie par rapport à notre planète fragile, à la maladie mentale, à l'anxiété, à la rébellion, à la fatalité, aux mystères du temps et de l'espace. Synchronicité et chaos! Beaucoup de matière à réflexion, je suppose. Et le son est fantastique. Francis (Perron, producteur) a exercé sa magie au RadicArt Studio. Il fait partie du son Voïvod depuis notre EP Post Society.

 

Toujours l'un des groupes les plus créatifs de la planète, Voïvod a créé un autre monstre sonore kaléidoscopique. L'antidote parfait à à peu près tout, Synchro Anarchy illuminera 2022 d'une joie folle et lysergique. Pendant ce temps, ses créateurs planifient leur prochaine campagne autour du monde, armés de certaines des meilleures musiques qu'ils aient jamais écrites.

 

“Nous avons hâte de sortir l'album et de partir en tournée, dès que ce sera possible et sûr!” conclut Chewy. “Beaucoup de choses sont en route pour Voïvod, nous avons un documentaire et un livre, et nous ferons peut-être d'autres performances en ligne… on verra! Mais il y a beaucoup d'options. Les tournées et les rencontres avec nos amis et nos fans du monde entier nous manquent tous. C'est de cela qu'il s'agit: créer, voyager, se connecter avec les gens.”

Membres

Michel Langevin (Away)

Batterie (1982-...)

Michel "Away" Langevin est un membre fondateur et batteur de Voivod. Il a été un membre constant du groupe depuis sa formation en 1982. Langevin est crédité de la création de la mythologie du seigneur vampire post-apocalyptique Voivod, à propos de laquelle le groupe s'est à l'origine fusionné, et est en grande partie responsable de ses thèmes de science-fiction continus.

Denis Bélanger (Snake)

Voix (1982-1994, 2002-...)

Daniel Mongrain (Chewy)

Guitare (2008-...)

Dan Mongrain joue de la guitare et des chœurs et compose en tant que membre de Voivod depuis 2008, en remplacement du regretté guitariste Denis D'Amour. Dan est également co-fondateur du groupe de métal technique québécois Martyr.

Dominic Laroche (Rocky)

Basse (2014-...)

Membres passés

Denis D'Amour (Piggy)

Guitare (1982-2005)

Jean-Yves Thériault (Blacky)

Basse (1982-1991, 2009-2014)

Eric Forrest (E-Force)

Basse & voix (1994-2001)

Jason Newsted (Jasonic)

Basse (2002-2009)

Pierre St-Jean

Basse (1992-1993)

Martin Bolduc

Basse (1993-1994)

Gilles Brisebois

Basse (1994)

Vincent Peake

Basse (2002)
;
Nous sommes connectés
© VOIVOD 2022